ScénarioEco

Abonnez-vous aux publications des économistes

Septembre 2014 - EN ATTENDANT 2015

L’économie mondiale a déçu au 1er semestre 2014 : elle ne s’est pas affermie comme attendu et il y a même eu un ou deux trimestres de contraction du PIB dans certains pays. Cela a notamment été le cas aux États-Unis, au Japon ou en Allemagne, mais également au Brésil, en Russie ou en Roumanie. Au-delà, la tendance reste néanmoins à une accélération très progressive de l’activité mondiale. Globalement, les grandes banques centrales seraient incitées à maintenir des politiques très accommodantes, d’autant que l’inflation reste contenue. Toutefois, en 2015, les évolutions divergeraient avec, d’une part, la BCE qui continuerait à assouplir sa politique monétaire et, d’autre part, la Réserve Fédérale et la Banque d’Angleterre qui commenceraient à remonter très progressivement leurs taux d’intérêt.

Télécharger ScénarioEco